En laboratoire ou en usine, le déversement de certains produits chimique constitue un réel danger pour tous ceux qui s’y trouvent. Les absorbants industriels sont une solution efficace pour lutter contre ces risques sanitaires élevés. Pour bien choisir les absorbants pour son entreprise, il faut se référer au type de liquide à absorber. Ce guide vous en dit plus sur le sujet.

Les différents types d’absorbants industriels

Selon le type de substance à essuyer, il existe trois grandes catégories d’absorbants présents sur le marché. L’absorbant hydrocarbure, l’absorbant chimique et le matériel prévu pour tous types de liquides. Le premier type est destiné à absorber les substances huileuses sans prendre en compte l’eau. Ce matériel est hydrophobe c’est-à-dire qu’il repousse l’eau de manière à ingérer plus facilement les hydrocarbures. Il peut s’agir de pétrole, d’essence ou toute autre substance à base d’hydrogène et de carbone.

L’absorbant de produits chimiques se charge des substances ayant un caractère agressif. Ce type de matériel est très utilisé en laboratoire pour éviter aux scientifiques d’être en contact avec des produits toxiques. Cette catégorie concerne les absorbants de substances les plus dangereuses  et dotés d’une très grande résistance. Ils son généralement de couleur jaune pour leur permettre de se distinguer des autres modèles.

L’absorbant tout liquide est quant à lui prévu pour absorber l’humidité et tout autres substances non nocives. Ce groupe comprend l’eau, l’alcool, le vernis, les diluants ou encore l’huile. Pour avoir un aperçu de ce qu’est réellement un absorbant industriel, le site www.textiles-essuyages.com donne plus d’explications et vous propose divers modèles de produits selon vos besoins.

Sous quelles formes se présentent les absorbants industriels ?

Les produits absorbants peuvent se présenter sous plusieurs formes. La plus courante est le modèle synthétique, généralement réalisé à partir de polypropylène. Cette catégorie peut être présentée en feuille, en rouleau, en coussin, en boudin ou en barrage absorbant.

Ce matériel est très facile à utilisé, puisqu’il suffit de poser le dispositif d’absorption sur la zone à traiter. Le choix du produit devra toutefois être fait avec soins. Pour de petites surfaces, la feuille est mieux adaptée. Pour les zones plus élargies, les rouleaux ou tapis conviennent mieux. Pour un travail sur l’eau, les barrages sont indiqués pour éviter la propagation de substances polluantes. Les boudins sont recommandés pour une utilisation en usine, pour éviter l’écoulement ou le déversement de certains produits d’une citerne ou d’une machine.

Il existe aussi une catégorie d’absorbant minéral, composée par des produits en poudre. L’absorbant en poudre est souvent associé à l’hydrocarbure et ses dérivés, mais il existe aussi un système de granulé absorbant pour d’autres substances liquides telles que les solvants et l’eau.

Le kit antipollution pour une meilleure praticité

Pour une entreprise qui manie autant les hydrocarbures que les substances chimiques, le mieux est d’opter pour un kit antipollution. Dans les commerces d’absorbants industriels physiques ou en ligne, vous retrouverez généralement ce type de produit. Il s’agit en fait d’un ensemble de matériels prévus pour tous types de déversements.

Dans votre kit anti pollution, vous aurez un absorbant d’hydrocarbure, un absorbant chimique et un absorbant tous liquides. Vous y trouverez également des modèles en feuille ou en granulés selon le kit proposé par le commerçant.

L’avantage d’un lit tout prêt est d’avoir à sa disposition de nombreux outils et de pouvoir faire face à toutes les situations. Qu’il s’agisse de déversements, de fuites ou encore de pollution industrielle, ce kit d’outils est le mieux adapté en termes de sécurité.

Les performances d’un kit peut atteindre jusqu’à plusieurs centaines de litres, selon la gamme choisie. De plus, toute entreprise agrée est dans l’obligation de détenir un kit absorbant pour éliminer tous risques de pollution.