Nettoyage des bâtiments : pourquoi utiliser des biocides et des algicides ?

biocides

Publié le : 01 avril 20235 mins de lecture

Le nettoyage des bâtiments intervient pour redonner une nouvelle jeunesse à la structure, ou pour se conformer aux règles d’urbanisme. Ainsi, il se fait de manière occasionnelle ou régulière, et ce, en utilisant des produits dédiés afin d’avoir un rendu esthétique parfait et agréable à voir. Pour ce faire, les produits suivants font pratiquement partie des incontournables, d’où la nécessité de savoir les raisons d’utilisation de ces produits.

En quoi consistent ces substances ?

Les produits biocides s’avèrent être des éléments ou mélanges à base d’une ou plusieurs substances actives visant à la destruction ou répulsion d’organismes nuisibles. Dans ce contexte, l’effet consiste à les rendre inoffensifs, à limiter les actions voire même les combattre à travers une action biologique ou chimique. La composition de ce type de produit peut inclure un élément chimique ou issu d’un micro-organisme dans la mesure où celui-ci agit sur ou contre ces nuisibles. Des co-formulants complètent le mélange pour former ces substances regroupées en différentes catégories, dont les désinfectants, les produits de protection et les produits antiparasitaires utilisés pour le nettoyage des bâtiments.

Pourquoi utiliser ces produits ?

Ce type de produits est utilisé en fonction du résultat escompté. Toujours est-il que scalp-sas.com dispose d’une large gamme pour permettre aux utilisateurs de bien choisir le produit adéquat.

Les désinfectants

Les désinfectants font partie du groupe rassemblant les TP1 à 5, avec des produits nettoyants destinés à l’application sur l’environnement du bâtiment (surface en contact avec les humains et les animaux, eau potable).

Les produits de protection

Regroupant les TP6 à 13, les produits de protection concernent les produits de prévention du développement microbien et celui des algues. Ils sont notamment utilisés pour protéger les produits durant le stockage, pellicules, protection du bois, fibres, cuir, caoutchouc et matériaux polymérisés. Ils s’adressent aussi aux matériaux de construction, liquides de systèmes de refroidissement et fabrication, anti-biofilm, fluides de travail ou de coupe.

Les produits antiparasitaires

Ce groupe rassemble les produits permettant de lutter contre les nuisibles, allant de TP14 à 20. Il s’agit notamment de produits visant à éloigner tous les parasites du bâtiment.

Les autres

Ce dernier groupe est composé des TP21 et 22 destinés à protéger les bâtiments de la salissure (produits antisalissure) et des fluides pour l’embaumement et taxidermie.

Qu’est-ce que les algicides ?

Il s’agit de produits anti-algues, destinés à la prévention et élimination des algues. Ils existent en différents traitements dont l’utilisation relève des compétences d’un professionnel qui est le plus habilité à déterminer le type de produit adapté. D’autant plus que l’utilisation est basée sur les instructions émanant de la marque et du fabricant.

Cela peut être un traitement choc ou réactif pour éradiquer les algues avec des produits destinés uniquement au nettoyage industriel.

Quelles réglementations pour l’utilisation de biocides et algicides ?

L’utilisation de ces produits est régie par un cadre réglementaire strict. Effectivement, ces substances actives font l’objet du règlement européen N°528/2012 visant à l’harmonisation de la mise sur le marché et l’utilisation des produits sur le territoire européen. Cette loi a été mise en application depuis le 1er septembre 2013, dans le cadre du BPR, conformément à la réglementation de substance active.

Il s’agit d’une réglementation destinée à garantir un niveau de protection optimale au niveau de l’environnement, des humains et des animaux. Ainsi, la mise sur le marché est accordée exclusivement aux produits efficaces et sans risques. Elle doit obtenir l’aval de l’ANSES, Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail avant de pouvoir être commercialisée et utilisée par les professionnels.

Dans ce contexte, chaque Etat membre de l’Union européenne, utilisant ces substances est tenu d’évaluer et de présenter un rapport. Cela permet à l’ensemble des membres d’en discuter et prendre une décision d’approbation ou non quant à l’utilisation au niveau communautaire. C’est seulement après cette étape que l’autorisation d’utilisation est délivrée.

A noter que seules les substances actives répertoriées sur les listes positives ou en cours d’évaluation peuvent être utilisées pour déposer une requête d’autorisation de mise sur le marché. Cette demande doit être déposée dans le pays où le produit sera commercialisé, à travers la plateforme européenne R4BP (Register for biocidal products), avec toutes les informations requises pour une évaluation efficace. Ainsi, usages revendiqués, risques pour l’homme et l’environnement sur l’utilisation du produit doivent y figurer.

Bref, l’utilisation sert au nettoyage des bâtiments est incontournable, mais à utiliser avec précaution pour protéger les hommes, animaux et surtout l’environnement.


Plan du site